Quand vous ne voulez rien manquer

La technologie auditive atteint sa maturité

Une communication réussie dépend d’une série d’interactions complexes entre les capacités sensorielles, cognitives et sociales qui se combinent simultanément. Toutes ces capacités, et la manière dont elles interagissent, évoluent avec l’âge. Ce blog aborde certains de ces phénomènes importants liés à l’âge, qui contribuent aux difficultés de compréhension du discours dans un environnement bruyant – et comment la technologie aborde ce problème.

Tout d’abord, notre audition change. On estime qu’une personne sur trois âgée de 65 ans et plus souffre d’une forme de perte auditive clinique, et que ce nombre grimpe à 1 sur 2 pour les personnes de 75 ans et plus. La perte d’audition classique liée à l’âge implique l’incapacité de distinguer les sons aux fréquences élevées. Dans les environnements calmes, la plupart des personnes atteintes de ce type de perte auditive n’ont pas trop de problème pour comprendre la parole, car leur capacité à entendre les sons de basse fréquence suffit. Mais, dans les situations bruyantes, le bruit de fond masque les sons de basse fréquence, ce qui rend la parole normale difficile à entendre. Et les malentendants perdent toutes les nuances présentes dans les hautes fréquences.

Ensuite, notre capacité à séparer les différents sons est également affectée. La résolution auditive se détériore avec l’âge (de la même façon que notre vision devient moins focalisée), ce qui signifie que les personnes âgées perdent la capacité de différencier leurs interlocuteurs.

Enfin, à mesure que nous vieillissons, nous perdons notre capacité à bloquer les signaux indésirables, et une mémoire vive plus restreinte a également un effet sur notre capacité à comprendre la parole, en particulier dans les environnements bruyants.

Pour toutes ces raisons, et bien plus encore, l’audition se détériore avec l’âge. Cependant, il existe maintenant des technologies qui peuvent ajuster les niveaux de parole et de bruit pour compenser la perte auditive. Une amélioration de 4 dB du rapport signal sur bruit (SNR) peut permettre une performance auditive comparable à celle de personnes plus jeunes. Une technologie à surveiller, par exemple, est l’Écoute Ciblée, qui a apporté une amélioration du SNR très significative.

Les solutions envisagées doivent cibler les adultes de plus en plus âgés. À mesure que la science médicale s’améliore, nous vivons plus longtemps et en meilleure santé. Les personnes de soixante ans et plus jouissent d’une qualité de vie sans précédent, avec des opportunités nombreuses et variées d’interactions sociales. En tant que professionnels de l’audition, c’est ce que nous faisons tous : nous visons une communication réussie, en tous lieux et en toutes situations !

Obtenir plus d'informations

Entrer en contact

Lisez notre blog

Contactez-nous


66s78